Publicité

MIEUX VIVRE

En balade

Faire du vélo électrique améliorerait la santé mentale des seniors

Faire régulièrement du vélo électrique aurait un impact positif sur la santé mentale et le bien-être des seniors, bien plus que le vélo classique. 

Faire du vélo électrique améliorerait la santé mentale des seniors Halfpoint/iStock

  • Publié 21.04.2019 à 11h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Encore une nouvelle preuve des bénéfices du sport sur le vieillissement. D’après une étude britannique parue dans la revue spécialisée Plos One, faire régulièrement du vélo électrique aurait un impact positif sur la santé mentale des seniors. Et, étonnamment, le vélo électrique, pourtant réputé pour "ne pas être assez physique", serait plus efficace que le classique.

Pour en arriver à ces conclusions, des chercheurs des universités de Reading et d’Oxford Brookes ont suivi 100 personnes âgées de 50 à 83 ans, non cyclistes, pendant huit semaines. Les participants ont été répartis en trois groupes. Le premier a dû faire du vélo classique trois fois trente minutes par semaine. Le second a suivi le même programme mais avec des vélos électriques. Le troisième, quant à lui, n’a pas fait de vélo du tout.

A la fin de l’étude, les chercheurs ont observé une amélioration nette des fonctions cognitives des deux premiers groupes. En effet, les participants qui avaient régulièrement fait du vélo arrivaient mieux à planifier, organiser et exécuter des tâches soumises par les scientifiques. Ces derniers ont ensuite suivi quelques participants via un questionnaire en ligne. Plusieurs mois plus tard, près des deux-tiers d’entre eux assuraient encore que leur bien-être avait été amélioré par rapport à avant l’étude. Par ailleurs, 58% d’entre eux disaient avoir continué le vélo tandis que 27% avaient arrêté mais désiraient s’y remettre.   

Autre constat et pas des moindres : les personnes ayant utilisé un vélo électrique avaient ressenti plus de bien-être que les autres au cours de l’étude et avaient donc mieux accompli les tâches cognitives imposées par les scientifiques.

"Augmenter la mobilité des seniors et diminuer leur isolation et leur dépression" 

Ainsi, "ce n’est pas seulement l’aspect activité physique du vélo qui aide les seniors. Les vélos électriques demandent moins d’efforts physiques que les vélos classiques et sont souvent plus agréables pour les participants car ils peuvent circuler plus longtemps sans avoir à s’inquiéter de ne pas être capables de revenir. Ils peuvent couvrir de plus grandes distances en moins de temps (…), ce qui les encourage à faire plus de vélo. Les participants qui faisaient du vélo électrique voulait d’ailleurs en faire plus longtemps que les autres en moyenne (…). Augmenter l’indépendance des seniors, leur mobilité et diminuer leur isolation et leur dépression devrait avoir des impacts positifs sur leur santé mentale et leurs fonctions cognitives", note l’étude. Autre aspect bénéfique de ces vélos : reconnecter les seniors avec la nature en les poussant à passer plus de temps en extérieur, font valoir les chercheurs.

En conclusion, "nous avons constaté que certains aspects de la santé mentale et du bien-être ont augmenté chez les participants qui ont utilisé un vélo électrique au cours des huit semaines. Il serait bon de voir les effets de l'utilisation du vélo électrique sur la cognition et le bien-être d'un plus grand échantillon de participants, sur une période plus longue", explique Louise-Ann Leyland, chercheuse à l'University College de Londres, en charge des recherches.

En 2016, une étude avait déjà mis en avant les bienfaits du vélo électrique, notamment sur la santé cardiaque des humains. Des chercheurs américains de l’Université du Colorado avait incité des volontaires à troquer leur véhicule contre un vélo électrique pour aller au travail au moins trois fois par semaine. A terme, ils avaient observé chez les participants une perte de 400 grammes de masse grasse, une augmentation du volume maximal d’oxygène dans les poumons, et une meilleure pression artérielle. Par ailleurs, leur taux de glucose était plus faible deux heures après une hyperglycémie provoquée en laboratoire, révélant un meilleur contrôle de leur glycémie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité