Publicité

MIEUX VIVRE

Santé cardiovasculaire

Un régime riche en fruits et légumes peut réduire le risque de mortalité cardiovasculaire de 32%

Une nouvelle étude montre que consommer davantage de produits végétaux et moins d’aliments d’origine animale peut contribuer à la santé cardiovasculaire.

Un régime riche en fruits et légumes peut réduire le risque de mortalité cardiovasculaire de 32% vaaseenaa/iStock

  • Publié 11.08.2019 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Manger plus de produits d’origine végétale et diminuer sa consommation de viande, de poisson ou de produits laitiers n’est pas seulement bon pour la planète : ça l’est aussi pour la santé de votre cœur et de vos artères.

C’est ce que met en lumière une nouvelle étude publiée dans le journal de l’American Heart Association. "Bien que vous n'ayez pas à abandonner complètement les aliments dérivés d'animaux, notre étude suggère que manger une plus grande proportion d'aliments d'origine végétale et une plus petite proportion d'aliments d'origine animale peut aider à réduire votre risque d'avoir une crise cardiaque, un AVC ou tout autre type de maladie cardiovasculaire", explique ainsi Casey M. Rebholz, professeur adjoint en épidémiologie à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, et principal auteur de l’étude.

16% de risque en moins de maladie cardiovasculaire

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé l’apport alimentaire de plus de 10 000 adultes américains d’âge moyen ayant été suivis de 1987 à 2016 et qui n’avaient pas de maladie cardiovasculaire au début de l’étude. Ils ont passé au crible leurs habitudes alimentaires et les ont classés en fonction de leur consommation d’aliments d’origine végétale et d’origine animale.

Les résultats qu’ils ont obtenus sont édifiants. Par rapport aux carnassiers, les participants privilégiant une consommation d’aliments d’origine végétale présentaient 16 % moins de risque de développer une maladie cardiovasculaire comme une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque et d'autres affections. Ils avaient aussi 32 % moins de risque de mourir d'une maladie cardiovasculaire et 25 % moins de risque de mourir de n'importe quelle cause.

Privilégier les fruits, les légumes, les légumineuses…

"Nos résultats soulignent l'importance de se concentrer sur son alimentation. Il peut y avoir une certaine variabilité en termes d'aliments individuels, mais pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, les gens devraient manger plus de légumes, de noix, de céréales complètes, de fruits, de légumineuses et moins d'aliments d’origine animale. Ces constatations concordent assez bien avec les constatations antérieures sur d'autres habitudes alimentaires, y compris le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension), qui met l'accent sur ces mêmes aliments", explique ainsi le Dr Rebholz.

Pour autant, rappelle l’American Heart Association, tous les aliments d’origine végétale ne se valent pas. "Par exemple, les frites ou les pizzas au chou-fleur et au fromage sont d'origine végétale, mais ont une faible valeur nutritive et sont riches en sodium (sel). Les aliments non transformés, comme les fruits, les légumes frais et les céréales sont de bons choix", détaille Mariell Jessup, cheffe scientifique et médecin en chef de l'American Heart Association.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité