• CONTACT
Publicité

MIEUX VIVRE

Energie verte

Les infrasons des éoliennes ne sont pas nuisibles pour notre santé

Les émissions sonores de basse fréquence, ou infrasons, émises par les éoliennes et inaudibles pour l’oreille humaine ne sont pas nuisibles pour notre santé, a conclu une étude finlandaise menée pendant deux ans.

Les infrasons des éoliennes ne sont pas nuisibles pour notre santé Mimadeo/iStock

  • Publié le 24.06.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les éoliennes sont de plus en plus présentes dans le monde et de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer la pollution sonore et visuelle qu’elles représentent. En Europe, selon une étude de l'association du secteur WindEurope, les éoliennes ont fourni l'an dernier 15% de l'électricité consommée. En 2018, une étude allemande, réalisée pendant deux ans autour d’une ferme éolienne, a conclu que le bruit et la vue des éoliennes ne dérangent quasiment exclusivement que ceux qui sont opposés au projet. Le reste des habitants s’étant adapté aux nuisances initiales. Par ailleurs, plusieurs études ont montré que le bruit audible des éoliennes n'a pas d'effets négatifs sur la santé — en dépit de la gêne et des troubles du sommeil constatés chez les personnes vivant à proximité. Selon l’Ademe, les éoliennes émettent un bruit de fond, principalement des basses fréquences entre 20 Hz et 100 Hz, comme rappelé par Ouest-France. À 500 mètres de distance, le minimum légal entre une éolienne et habitation, le bruit est généralement inférieur à 35 décibels, soit moins qu’une conversation à voix basse.

Pas de gêne

Une étude finlandaise publiée ce lundi, et dont l'AFP s'est fait l'écho, signale que les sons de basses fréquences, inaudibles, émis par les éoliennes ne sont pas nuisibles à la santé humaine. Les chercheurs ont analysé pendant deux ans, à la demande du gouvernement finlandais, les effets des émissions sonores de basse fréquence — ou infrasons — émis par les éoliennes qui ne peuvent être entendues par une oreille humaine. Les résultats “ne soutiennent pas l'hypothèse selon laquelle les infrasons (…) causent une gêne, ont conclu les chercheurs. Il est plus probable que ces symptômes soient déclenchés par d'autres facteurs tels que des symptômes attendus” par les personnes vivant à proximité d'éoliennes.

Pour l’étude, les chercheurs se sont basés sur des interviews, des enregistrements sonores et des tests de laboratoire pour étudier les effets possibles de ces sons sur la santé de ceux vivant à moins de 20 kilomètres de générateurs. La collecte de ces données montre une réduction significative des émissions d’infrasons à seulement 15 kilomètres des éoliennes. Les tests n'ont pas non plus prouvé que les sons des turbines perturbaient le rythme cardiaque.

Les Français aiment les éoliennes

Si les voix contre les éoliennes se font entendre, la réalité est tout autre. Selon une enquête réalisée par l’institution de sondage indépendant Harris Interactive, en 2018, 73 % des Français indiquent avoir une bonne image de l’éolien. Un chiffre qui grimpe à 80% auprès des riverains de parcs éoliens. La France compte environ 9 000 éoliennes, bien loin des 26 000 machines allemandes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité