• CONTACT
Publicité

MIEUX VIVRE

Vitamines

Vitamine D : la supplémentation réduit les infections respiratoires

Une dose quotidienne de vitamine D réduit de près de 42% les risques d’infections respiratoires pour les personnes à risque.

Vitamine D : la supplémentation réduit les infections respiratoires happy_lark/iStock

  • Publié le 06.04.2021 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Il s’agit de la plus grande étude jamais menée à ce jour et elle confirme les bienfaits de la vitamine D contre les infections respiratoires. Des chercheurs issus du Karolinska Institutet en Suède, de la Harvard Medical School aux États-Unis et de l'Université Queen Mary de Londres ont passé en revue 43 études menées sur un total de 49 000 participants et affirment qu’une dose quotidienne de vitamine D réduit de près de 42% les risques d’infections respiratoires pour les personnes à risque. Les résultats ont été publiés le 30 mars dans la revue The Lancet Diabetes & Endocrinology.

En prendre quotidiennement augmente les bienfaits

Les multiples bienfaits de la vitamine D ne cessent d’être mis en avant par les scientifiques au travers de nombreuses publications. En montrant les bénéfices d’une supplémentation de la vitamine D contre les cancers, des scientifiques ont estimé que si tous les Allemands de plus de 50 ans en prenaient, cela permettrait d’éviter jusqu’à 30 000 décès par cancer dans ce pays par an. Des études récentes avancent que la vitamine D pourrait permettre de réduire la mortalité chez les patients hospitalisés pour des formes graves de Covid-19.

Dans cette méta-analyse de 43 études, les scientifiques ont cherché à savoir quelle dose exacte de supplémentation de vitamine D est la plus efficace contre les infections respiratoires telles que la pneumonie ou la grippe. Cette étude n’a pas couvert la question de savoir si cette vitamine peut protéger contre la Covid-19. Les chercheurs ont constaté que “l’effet protecteur total contre les infections respiratoires était de 8% mais qu’une dose quotidienne de vitamine D a un bien meilleur effet qu'une dose administrée chaque semaine ou chaque mois.” Cependant, alertent-ils, il ne faut pas dépasser la dose recommandée par les professionnels de santé qui est de 400-1000 UI/jour. “Le groupe recevant une telle dose a montré une réduction de 42% du risque d'infection”, affirment-ils.

Tout le monde n’en tire pas le même bénéfice

Les chercheurs notent que la supplémentation de vitamine D ne convient qu’à certains groupes de personnes. “Un constat peut être tiré : les professionnels en soins de santé doivent prêter attention aux groupes présentant un risque connu de carence en vitamine D, tels que les personnes à la peau foncée, en surpoids et âgées, signalent-ils. Une dose quotidienne de vitamine D peut protéger le squelette et peut-être aussi réduire le risque d'infections respiratoires dans ces groupes vulnérables.” Selon eux, le reste de la population de profitera pas de tels avantages conférés par la vitamine D. “La vitamine D ne rend pas les personnes en bonne santé en meilleure santé”, estiment-ils.

La vitamine D ne se trouve pas dans tous les aliments. Elle se trouve notamment dans le poisson gras, les œufs ou encore les produits laitiers. Mais la manière la plus simple d’en acquérir est par l’exposition au soleil puisque les rayons UVB vont en induire la synthèse, particulièrement au printemps et en été.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité