• CONTACT
Publicité

MIEUX VIVRE

Psychologie

L'alcoolisme féminin existe-t-il ?

L'alcoolodépendance touche 10 % des femmes en France.

L'alcoolisme féminin existe-t-il ? princigalli/iStock

  • Publié le 18.09.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Penser que la dépendance à l'alcool est différente chez la femme est une erreur. Si elles sont encore 3 fois moins nombreuses que les hommes, leur nombre ne cesse d'augmenter et elles débutent souvent très tôt, vers l'âge de 13 ou 14 ans, comme les garçons.

L'alcoolisme au féminin, un tabou supplémentaire

Si un homme peut être considéré comme un bon vivant lorsqu’il consomme de l'alcool en excès, les femmes doivent faire face à un tabou supplémentaire qui les renferme souvent dans la honte. Souvent perçue comme une femme facile, sale ou indécente, de nombreuses injonctions planent sur l'alcoolisme féminin.

Et pourtant, croire que la maladie est différente chez la femme est un tort. Les mécanismes d'addiction sont les mêmes au niveau du cerveau, et engendre des symptômes similaires, comme les envies irrépressibles de boire ou les symptômes de manque à l'arrêt.

Des facteurs de risques différents chez la femme

Les particularités de l'alcoolisme au féminin résident plutôt dans les facteurs de risque comme la charge mentale, le cumul des responsabilités, ou les troubles hormonaux, en particulier un syndrome prémenstruel difficile à supporter. On retrouve aussi souvent des antécédents de violences sexuelles qui augmentent les comportements addictifs de façon générale.

Pour répondre à leurs particularités, certaines associations, comme Addict'elles par exemple, offrent un groupe de parole en ligne à toutes les femmes concernées par l'addiction afin de partager les témoignages et libérer ces femmes du tabou de l'alcoolisme.

En savoir plus : Association Addict’elles : https://www.facebook.com/addictelles

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES