>
Les Symptômes
>
Fatigue : l'asthénie chronique malgré le repos est à explorer
Fatigue : l'asthénie chronique malgré le repos est à explorer
Publié le 12.10.2018
Fatigue : l'asthénie chronique malgré le repos est à explorer
©123RF-edma

La fatigue est un problème fréquent qui, lorsqu’elle persiste malgré le sommeil et le repos, doit faire rechercher une cause. Souvent d’origine psychique, elle ne dispense pas de rechercher les causes faciles à soigner (médicaments, infections, apnée du sommeil…), certaines maladies ou un syndrome de fatigue chronique.

Fatigue : QUE FAIRE ?

Comment prendre en charge une fatigue ?

• Le traitement de la maladie responsable de la fatigue est bien sûr le premier traitement : supplémentation en L-thyroxine en cas d’insuffisance thyroïdienne, en hydrocortisone en cas d’insuffisance surrénalienne, compensation en fer d’une anémie par carence en fer, traitement d’une infection à VIH…
• En dehors du traitement spécifique, il est possible d’utiliser des compléments vitaminiques. Les autorités sanitaires européennes ont reconnu aux compléments alimentaires contenant de la vitamine C le droit de pouvoir prétendre contribuer à la réduction de la fatigue, si et seulement si, ces produits contiennent au moins 12 mg de vitamine C pour 100 g ou par 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion. Les effets excitants de la caféine sont validés et son utilisation contre la fatigue peut être réalisée à dose raisonnable (pas plus de 3 tasses de café par jour), en se souvenant qu’elle ne doit pas être prise moins de 6 heures avant l’heure normale du coucher et qu’elle ne traite pas les causes de la fatigue.
• Les compléments alimentaires (café) et les plantes (ginseng, éleuthérocoque…) peuvent présenter des risques, en fonction de l’état de santé de la personne et de ses traitements en cours.

<< CONSULTATION
PLUS D’INFOS >>