Lentilles de contact : le respect des règles est gage d’efficacité

Publié le 05.03.2019
Lentilles de contact : le respect des règles est gage d’efficacité

Les lentilles de contact sont de petites structures optiques correctrices des troubles de la vision qui sont posées directement sur la membrane transparente à l'avant de l’œil (la cornée). Elles peuvent remplacer presque tous les types de lunettes moyennant des précautions strictes de manipulation.

Lentilles de contact : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Une lentille de contact, ou verre de contact ou lentille, est une lentille correctrice placée directement sur l’œil.
La « cornée » est la membrane antérieure et transparente de l’œil. Elle limite en avant la chambre antérieure de l’œil, qui est elle-même limitée en arrière par le « cristallin », la lentille d’accommodation de la vue afin de projeter une image nette juste sur la membrane sensible, en arrière de l’œil : la « rétine ».
La « myopie » est un trouble de la vision qui perturbe la vision de loin.
« L’astigmatisme » est un trouble de la vision lié à une irrégularité de l’œil
La « presbytie » est un trouble de la vision qui apparaît avec l’âge et qui perturbe la vision de près.
Un ophtalmologue est un médecin spécialiste de l’œil chargé des diagnostiquer et traiter les maladies de l’œil. Un opticien, ou oculiste, est un spécialiste des lunettes et des lentilles de contact.

Qu’est-ce qu’une lentille de contact ?

Une lentille de contact est une petite lentille correctrice pour les anomalies de la vue et qui remplace les lunettes correctrices. Elle est placée directement sur la membrane antérieure de l’œil, la « cornée », et est adaptée à chaque malade, comme les lunettes, par un ophtalmologue.
Le fonctionnement des lentilles est le même que pour les lunettes : les lentilles focalisent la lumière et la redirigent vers la rétine, à travers le cristallin, afin de corriger l’acuité visuelle du patient quel que soit son défaut visuel, qu’il soit isolé ou associé.
Elles ont été inventées à la fin du siècle dernier. Elles étaient alors uniquement en verre. L’invention des lentilles souples dans les années soixante a très largement dynamisé le marché et les lentilles modernes, qui sont constituées de différents matériaux (verre ou polymères), peuvent traiter la plupart des troubles de la vision.
Il existe également des lentilles de contact cosmétiques (lentilles colorées).

Qu'est-ce que la contactologie ?

La contactologie recouvre la science des différentes lentilles de contacts au service de la vue : lentille rigide, lentille souple, lentille hybride, lentille sclérale, orthokératologie...
Une succession de progrès scientifiques et de recherches sur les matériaux ont abouti à un concentré de technique optique dans un petit disque transparent qui a pour objectif d’assurer la meilleure correction optique de chaque malade.
Les progrès accomplis et la bonne tolérance ont permis l’élargissement du spectre des indications.
La dernière en date étant les lentilles d’orthokératologie, qui sont portées uniquement la nuit, afin de corriger la myopie du patient pendant une durée de 24 à 48 heures.
Des lentilles cosmétique pour changer la couleur des yeux existent et des lentilles connectées sont annoncées pour bientôt et promettent de rendre de nouveau services : estimation de la glycémie….
Parallèlement, les progrès technologiques ont touché les produits d’entretien et de nettoyage des lentilles.

Quels sont les troubles de la vue qui peuvent être corrigés par des lentilles ?

Tous les types de lunettes et à tous les âges, mais nécessitent une éducation et des s lentilles de contact permettent de corriger quasiment tous les troubles de vision. Ainsi, les lentilles de contact sphériques servent à corriger la myopie et l'hypermétropie. Les lentilles toriques permettent de compenser l'astigmatisme. Les lentilles multifocales, également appelées lentilles progressives, sont proposées dans la seconde moitié de la vie pour compléter les lunettes progressives. Il existe également des lentilles de couleur pour changer la couleur du regard sans altérer la perception visuelle.

Sur quels critère l’ophtalmologue se base pour choisir une lentille ?

Afin de trouver la lentille qui sera la plus adaptée à chaque cas particulier, l’ophtalmologue va tenir compte, non seulement du type de trouble visuel à corriger, mais aussi de l'état des yeux du patient et du film lacrymal de ses yeux, deux critères majeurs à prendre en considération pour la sélection des lentilles de contact adaptées.

Peut-on porter des lentilles en cas de sécheresse de l’œil ?

Certaines personnes ont des yeux fragiles car ils ont un manque de larmes et une sécheresse oculaire ? Ce phénomène peut être aggravé en atmosphère sèche où il y évaporation de d’avantages de larmes (chauffage central, climat sec…). Cela peut déboucher sur une inflammation de la cornée, la membrane antérieure de l’œil. Les lentilles rigides d’ancienne génération pouvaient atténuer le problème de déshydratation mais certaines lentilles souples plus récentes peuvent perturber la captation de l’oxygène et d’autres en hydrogel qui absorbent beaucoup de larmes, ce qui aggrave le phénomène.
Il est donc possible de porter des lentilles quand on a les yeux secs à condition de les choisir et de prendre plutôt, soit des lentilles rigides modernes qui sont très perméable à l’oxygène et n’absorbent pas l’eau, soit des lentilles en silicone-hydrogel qui absorbent moins d’eau. Si cette solution n’est pas suffisante, il est possible d’améliorer l’hydratation de l’œil avec un collyre lubrifiant à base de hyaluronate.

De nouvelles lentilles peuvent-elles être essayées après un échec ?

Les technologies sur les lentilles évoluent très vite, non seulement en termes de matériaux, mais aussi de formes de la lentille et de tolérance par l’œil en fonction de différents problèmes. Il est donc fort possible que de nouvelles lentilles puissent être supportées après un échec antérieur avec un autre modèle. Si on envisage de réessayer, il est bien de ramener à l’ophtalmologue les caractéristiques des lentilles précédentes et d’expliquer les problèmes qu’elles ont générées.

Existe-t-il des modèles de lentilles progressives ?

Les lentilles progressives sont des lentilles de contact qui servent à corriger la presbytie et les troubles associés. Elles peuvent être utilisées en complément des lunettes à verres progressifs.
Comme les lunettes progressives, les lentilles multifocales modernes permettent de lire à nouveau avec aisance, tout en distinguant bien des objets éloignés. Cependant, les lentilles multifocales font partie des lentilles de contact compliquées et il est indispensable de les faire adapter par un spécialiste.

Comment poser des lentilles, même quand on est très sensible de l’œil ?

Avant de prendre les lentilles de contact avec ses mains, il faut bien se les laver pour éviter que des bactéries ou des virus vecteurs de maladie n'entrent en contact avec la lentille de contact. Il faut plutôt utiliser un savon neutre et non gras pour éviter une irritation de l’œil liée à des produits détergents et irritants.
Pour ceux qui n’en ont jamais mis, il est souvent difficile de poser et enlever des lentilles de contact. Seul l’apprentissage et l’entrainement avec l’aide du spécialiste permettront de passer ce cap aisément.
Après s’être lavé et séché les mains, il faut placer la lentille en équilibre sur l’extrémité de son index.
Les yeux ouverts, il faut regarder vers le haut et tenir, avec l’autre main, la paupière supérieure ouverte.
A l’aide d’un autre doigt de la même main, le majeur ou l’annulaire, il faut abaisser la paupière inférieure et avec l’index, il faut poser la lentille directement au centre de l’œil. Une fois la lentille posée, il faut laisser doucement ses paupières se remettre en place puis cligner des yeux.

Comment enlever une lentille ?

Il faut lever les yeux vers le ciel et tirer soigneusement la paupière inférieure vers le bas à l’aide de son doigt (majeur). Puis il faut porter l’index jusqu’au bord inférieur de la lentille et la faire glisser vers le bas (la partie blanche inférieure de l’œil). Il faut ensuite presser la lentille entre son index et son pouce, et la retirer.

Comment entretenir des lentilles de contact ?

Les lentilles à usage unique évitent tous les problèmes d’entretien mais elles sont plus chères. Pour les lentilles bimensuelles ou mensuelles, il faut être très rigoureux lors de l’entretien.
Le nettoyage de surface peut être réalisé avec une solution combinée ou un nettoyant de surface. Le rinçage fait appel à une solution saline ou à une solution combinée. Il ne faut surtout pas utiliser d’eau du robinet. La désinfection fait appel à une solution désinfectante et de conservation ou à une solution combinée.
En pratique, il existe désormais des solutions combinées (ou multifonctions) qui nettoient et décontaminent les lentilles de contact en un seul geste. Il suffit de plonger les lentilles dans cette solution le soir et de les récupérer le matin.
La neutralisation n’est nécessaire qu’avec les systèmes au peroxyde. La déprotéinisation repose sur un bain dans une solution spéciale.
Si l’on n’utilise pas ses lentilles pendant plusieurs jours, il faut les conserver dans un étui bien fermé rempli de solution de conservation : soit une solution neutralisante, soit une solution combinée.

Les produits d’entretien se valent-ils tous ?

Il y a des produits d’entretien pour les lentilles souples et d’autres pour les lentilles rigides. Au sein de ces deux catégories, il existe des différences de composition et de concentration.
Le fait de changer de solution d’entretien peut diminuer le confort, entrainer des irritations à la pose, voire des allergies locales.
C’est l’ophtalmologue qui choisira le produit adapté de la même façon qu’il choisit un médicament : en l’adaptant à chaque patient.

Les enfants peuvent-ils porter des lentilles de contact ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour porter des lentilles, mais chez les jeunes enfants, il est préférable de leur faire porter des lentilles rigides, plus perméables à l’oxygène. Cela n’aura pas d’influence ultérieure sur leurs aptitudes à porter des lentilles au cours de leur vie.

En cas de réapparition d’une myopie après une intervention au laser, peut-on mettre des lentilles ?

L’apparition d’une légère myopie quelques années après la réalisation d’une chirurgie réfractive au laser pour myopie forte n’est pas rare, en particulier quand les patients sont opérés avant 25 ans, car la myopie forte évolue au fil du temps. Le port de lentilles de contact est possible à distance de ce type de chirurgie, mais à condition de choisir une géométrie adaptée de la lentille : la cornée opérée pour la myopie a une courbure réduite. Il faut donc des lentilles de contact avec un rayon de courbure particulier.

LES LENTILLES >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit