Lentilles de contact : le respect des règles est gage d’efficacité
Publié le 05.03.2019
Lentilles de contact : le respect des règles est gage d’efficacité

Les lentilles de contact sont de petites structures optiques correctrices des troubles de la vision qui sont posées directement sur la membrane transparente à l'avant de l’œil (la cornée). Elles peuvent remplacer presque tous les types de lunettes moyennant des précautions strictes de manipulation.

Lentilles de contact : LES LENTILLES

Quels sont les différents types de lentilles ?

Traditionnellement, une distinction est faite entre les lentilles de contact selon qu'elles sont souples ou rigides. Les lentilles de contact souples sont déformables dans toutes les directions et elles présentent un plus grand diamètre que les lentilles de contact rigides.
Le fonctionnement des lentilles est le même que pour les lunettes : les lentilles focalisent la lumière et la redirigent vers la rétine, à travers le cristallin, afin de corriger l’acuité visuelle du patient quel que soit son défaut visuel, qu’il soit isolé ou associé. Il existe donc des lentilles différentes pour les myopes, les hypermétropes, les astigmates, les presbytes et les personnes qui ont plusieurs de ces défauts de vision en même temps.
Initialement réalisées en verre, les lentilles étaient inconfortables et mal tolérées. C’est le remplacement du verre par du méthacrylate de polyméthyle (PMMA), matériau résistant et léger bien mieux supporté par l’œil, qui a permis la généralisation des premières lentilles de contact. Mais ce matériel restait trop imperméable à l’oxygène et c’est l’invention des lentilles en hydrogel moulées par centrifugation qui va permettre leur mise à disposition au service de tous.

Quels sont les avantages et les indications des lentilles rigides ?

Les lentilles rigides peuvent corriger tous les types de défaut visuel mais, au-delà de corriger les défauts de vision simples, leur principal intérêt tient à la correction des cas complexes et les fortes anomalies : cornée pathologique avec irrégularités de surface, déformations évolutives de la cornée, complications chirurgicales, freination de la myopie grâce à l’orthokératologie ou encore sécheresse sévère…
Les lentilles rigides diffèrent des souples par leur matériau qui absorbe peu d’eau ou de larmes : elles sont également intéressantes en cas de sécheresse des yeux. Leur diamètre varie de 8 à plus de 15 millimètres pour les verres scléraux et leur durée de vie peut s’étendre jusqu’à 2 ans.
Elles sont principalement élaborées à partir d’un matériau de base, le PMMA, ou plexiglas, auquel on associe des molécules perméables à l’oxygène (polymères rigides perméables au gaz ou RGP) qui vont ainsi favoriser les échanges d’oxygène.
Elles sont bien tolérées par la cornée, mais comme elles sont ressenties comme « dures », le temps d'accoutumance est plus long qu'avec des lentilles de contact souples (de quelques jours à plusieurs semaines). En revanche, les lentilles rigides offrent l'avantage d'oxygéner parfaitement l'œil (la cornée n’a pas de vaisseaux sanguins pour apporter de l’oxygène). Par ailleurs, le temps d’accoutumance allongé peut entraîner chez certains patients le découragement et le choix d’une lentille souple.
Les lentilles rigides sont aujourd’hui principalement utilisées pour la correction de maladies complexes de l’œil et ce sont aussi les lentilles de première intention chez l’enfant. Les lentilles souples sont trop adaptables pour corriger ces cas?: en épousant la forme de la cornée, elles épousent aussi la forme de ces anomalies.

Quels sont les avantages et les indications des lentilles souples ?

Les lentilles souples existent sous différents modèles afin de s’adapter aux besoins des patients. Les modèles traditionnels permettent la correction des principaux défauts visuels, grâce à la diversité des matériaux disponibles ainsi que la multitude de solutions techniques offertes pour simplifier l’adaptation et améliorer le confort.
Les lentilles souples sont principalement composées de silicone et d’hydrogel, des matériaux conférant au dispositif une plus grande capacité de transmission de l’oxygène que les anciennes lentilles souples. Ceci doit permettre à l’œil de respirer comme le ferait un œil ouvert sans lentille et de faciliter les adaptations en port prolongé.
En épousant parfaitement la forme de l'œil et étant faciles à porter, les lentilles de contact souples sont le plus souvent très vite bien tolérées. L'accoutumance est ainsi bien souvent plus courte qu'avec des lentilles de contact rigides.
Ces lentilles sont à renouveler fréquemment et sont principalement utilisées en port journalier, même si, dans certains cas, un port prolongé peut être préconisé par l’ophtalmologiste.
C’est la mise au point des lentilles souples jetables journalières qui a révolutionné la sécurité de ces lentilles : l’absence de nécessité d’un entretien réduit de façon majeure le risque infectieux et allergique grâce à la limitation de l’exposition aux contaminants et à l’absence d’utilisation de produits d’entretien.
Ces dernières années, les recherches ont permis d’étendre les indications des lentilles souples à la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie, couvrant ainsi la majorité des besoins des patients.?

Quels sont les avantages et les indications des lentilles hybrides ?

Les lentilles hybrides représentent une alternative thérapeutique de 2ème intention pour rééquiper des patients qui ne tolèrent pas bien leurs lentilles rigides et qui ont de fortes anomalies de la vision, ou « amétropies » (astigmatisme, hypermétropie, myopie).
Elles peuvent aussi constituer une solution pour les cornées irrégulières suite à un kératocône, une greffe de cornée ou un traumatisme de l’œil.
Les lentilles hybrides sont caractérisées par leur grand diamètre : elles sont rigides au centre et souples sur les bords. Elles doivent être renouvelées tous les trimestres ou semestres.

Qu’est-ce que les lentilles d’orthokératologie ?

L’orthokératologie consiste à porter des lentilles rigide la nuit pour reformater l’œil et diminuer ou effacer la myopie le lendemain. Ces lentilles rigides sont « à géométrie inversée » et sont fabriquées sur mesure. Elles modifient la répartition des cellules épithéliales de la cornée, créant ainsi un effet optique ou « réfractif ».
Il faut porter ces lentilles rigides au moins 6 à 8 heures chaque nuit pour obtenir cet effet réfractif qui reste durable pendant environ 24 à 48 heures avant de redevenir comme avant.
Ces « lentilles de nuit » se portent donc à l’inverse des lentilles de contact normales qui, elles, doivent être absolument enlevées la nuit.
Elles sont prescrites aux personnes qui ont une myopie faible ou moyenne et des études ont montré que ce type de lentilles permettrait de freiner l’évolution de la myopie chez les enfants : prescrites à partir de 7 ans, elles seraient capables de freiner 40 % ou plus de la myopie des jeunes patients.

<< COMPRENDRE
EN PRATIQUE >>