Contraception féminine : la pilule n'est pas le seul moyen contraceptif
Publié le 10.09.2018
Contraception féminine : la pilule n'est pas le seul moyen contraceptif

La contraception regroupe les différentes méthodes utilisables pour éviter une grossesse au cours d’une relation sexuelle. La pilule reste le moyen le plus connu et le plus utilisé mais il existe beaucoup d’autres alternatives aussi efficaces, comme le stérilet ou l’implant sous cutané.

Contraception féminine : DISPOSITIFS INTRA-UTERINS

Comment fonctionne le dispositif intra-utérin ?

Le dispositif intra-utérin ou « DIU », anciennement appelé « stérilet », est un petit dispositif de 3 à 4 cm, en forme de T, que le médecin ou la sage-femme insère dans l’utérus lors d’une consultation spécialisée (au moment des règles). Il existe deux types de DIU, soit au cuivre, soit hormonal.
Le DIU au cuivre, le plus répandu, possède autour de son armature, des spirales cuivrées qui vont anéantir les spermatozoïdes à son contact, mais également empêcher l’ovule de s’implanter.
Le DIU hormonal, quant à lui, va diffuser dans l’utérus, un progestatif qui va épaissir la glaire du col de l’utérus afin d’empêcher les spermatozoïdes de passer.

L’utilisation du DIU est-elle facile ?

Une fois le DIU implanté par le médecin ou la sage-femme, son utilisation est très facile car il n’y a rien à faire.
Le DIU est normalement indolore, et ne doit pas constituer une gêne pour son utilisatrice. Celui au cuivre est efficace dès son insertion alors que son homologue hormonal n’est efficace que deux jours après la pose.
Un DIU peut se garder entre 3 et 10 ans sans y toucher, ni le changer.
Si jamais la personne souhaite changer de contraceptif, le retrait du DIU est très simple et doit être réalisé par le médecin ou la sage-femme. Un fil à l’extrémité du dispositif dépassant au niveau du col permet son retrait en toute sécurité.

Quels sont les inconvénients du DIU ?

Le DIU peut être l’objet de saignements quelques jours après la pose mais qui doivent s’estomper rapidement.
Parfois les règles deviennent plus abondantes et longues qu’à l’habitude. Mais l’inconvénient majeur qui doit être évité c’est l’infection du DIU.
En cas de mauvaise hygiène intime, ou lors de la pose, une bactérie va pouvoir venir coloniser le dispositif et provoquer une infection qui pourra nécessiter le retrait du DIU en urgence et la mise sous antibiotiques.

Est-ce que le stérilet rend stérile ?

Non, le stérilet ne rend pas stérile, c’est d’ailleurs pour cela que l’on parle de dispositif intra-utérin plutôt que de stérilet.
Le DIU peut être posé à n’importe quelle période de la vie d’une femme en âge de procréer, même une jeune fille n’ayant jamais eu d’enfant.
Néanmoins son utilisation la plus fréquente reste les femmes ayant eu plusieurs enfants et souhaitant une contraception simple sans devoir s’en soucier.

<< CONTRACEPTION HORMONALE
AUTRES CONTRACEPTIONS >>