Contraception féminine : la pilule n'est pas le seul moyen contraceptif
Publié le 10.09.2018
Contraception féminine : la pilule n'est pas le seul moyen contraceptif

La contraception regroupe les différentes méthodes utilisables pour éviter une grossesse au cours d’une relation sexuelle. La pilule reste le moyen le plus connu et le plus utilisé mais il existe beaucoup d’autres alternatives aussi efficaces, comme le stérilet ou l’implant sous cutané.

Contraception féminine : CONTRACEPTION D’URGENCE

Quels sont les moyens disponibles en cas d’urgence ?

Lors d’un rapport sexuel où est survenu un accident de protection, un oubli de pilule ou tout autre situation à risque de grossesse, il est possible de se procurer une contraception d’urgence.
Il en existe deux types : la pilule du lendemain et le stérilet d’urgence.
La pilule du lendemain, en vente normalement dans n’importe quelle pharmacie sans ordonnance, est un comprimé unique à prendre dans les 72 heures après le rapport pour le lévonorgestrel et dans les 120 heures pour l'ulipristal acétate. Il est souvent conseillé d’aller voir son médecin par la suite pour vérifier l’absence de grossesse et évoquer peut-être la prescription d’une nouvelle contraception.
Contrairement aux idées reçues, le stérilet posé « en urgence » peut également constituer une alternative à la pilule du lendemain. Il doit être posé dans les 5 jours à compter du rapport sexuel à risque. Il s’agit de la contraception d’urgence la plus efficace. Là aussi, il est conseillé quelques jours plus tard de faire un test de grossesse.

<< AUTRES CONTRACEPTIONS
PLUS D’INFOS >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit