Publicité

QUESTION D'ACTU

Tic tac

Hôpital : les soignants manquent de temps pour bien faire leur travail

Médecins et personnels hospitaliers manquent globalement de temps pour bien prendre en charge leurs patients. C’est ce que révèle un sondage Odoxa réalisé pour MNH, Le Figaro et France Info. 

Hôpital : les soignants manquent de temps pour bien faire leur travail Ridofranz/iStock

  • Publié 19.06.2018 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les difficultés du personnel soignant font une nouvelle fois l’actualité. L’institut de sondage Odoxa a réalisé un sondage pour MNH, Le Figaro et France Info auprès de personnels et médecins hospitaliers. Tous disent manquer de temps pour s’occuper de leurs patients. 

Les tâches administratives vues comme une perte de temps

176 médecins hospitaliers et 1458 infirmiers et aides-soignants ont répondu aux questions de l’étude. Les premiers sont 50% à déclarer ne pas avoir suffisamment de temps pour parler aux patients, les seconds sont 7 sur 10. Les deux passent environ la moitié de leurs temps avec les patients, le reste est consacré à d’autres activités. Entre 60 et 70% d’entre eux considèrent que les tâches administratives leur font perdre trop de temps. De manière plus générale, tous manquent de temps pour effectuer leur travail. Ils sont 62% à l’affirmer chez les personnels hospitaliers et 64% parmi les médecins.  

La peur de faire des erreurs

En moyenne, les médecins hospitaliers passent 47 heures par semaine dans leur service. Les infirmiers et aides-soignants restent en moyenne 39 heures par semaine dans leur service. Parmi les deux professions, ils sont plus de 90% à avoir le sentiment que leur charge de travail s’intensifie encore. 

Ces contraintes liées au temps et à la charge de travail augmentent la pression ressentie par les médecins et personnels hospitaliers. 47% des personnels hospitaliers ont peur de faire des erreurs par manque de temps, les médecins sont 43% à avoir cette même crainte.  

Une insatisfaction au travail

Ce sondage met aussi en valeur un mal-être plus global au travail. Les personnels soignants sont 44% à être globalement insatisfaits de leur travail. Ce taux est en hausse de 8 points par rapport au mois d’avril dernier. Les trois quarts des aides-soignants et infirmiers pensent que la direction a conscience des problèmes qu’ils rencontrent mais qu’elle ne s’en préoccupe pas. 

Les données recueillies par Odoxa font écho aux récentes mobilisations des professionnels de santé pour dénoncer le manque de moyens dans les hôpitaux. En janvier dernier, c’est sur Twitter que les professionnels de santé se sont mobilisés avec le hashtag #balancetonhosto. Mille médecins et cadres de santé ont signé un appel dans Libération pour dénoncer le manque de moyens dans les hôpitaux à la mi-janvier. Plusieurs grèves ont aussi été organisées dans des établissements de santé.

Ce mal-être général peut conduire au pire. Un quart des soignants a déjà eu des idées suicidaires à cause du travail au cours de sa carrière. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité