Publicité

QUESTION D'ACTU

Papillomavirus (HPV)

Cancer du col de l'utérus : vaccination et dépistage peuvent éradiquer la maladie

La généralisation de la vaccination et du dépistage permettraient d'éradiquer le cancer du col de l’utérus de la planète d'ici la fin du siècle. 

Cancer du col de l'utérus : vaccination et dépistage peuvent éradiquer la maladie Pornpak Khunatorn / istock.

  • Publié 20.02.2019 à 13h15
  • |
  • |
  • |
  • |


D’après le Lancet Oncology, la vaccination contre le papillomavirus et son dépistage pourraient permettre d’éliminer complètement le cancer du col de l’utérus de la planète d’ici la fin du siècle.

L’incidence et la mortalité du cancer du col de l’utérus diminuent de façon importante depuis les années 1980, mais avec environ 3 000 nouveaux cas et 1 100 décès par an, cette pathologie représente encore la 12e cause de cancer et la 10e cause de mortalité par cancer chez la femme en France.

Vaccination et dépistage généralisé

Selon les experts, le cancer du col de l'utérus pourrait être éradiqué dans 149 pays d'ici 2100. Au sein des nations les plus riches, comme les États-Unis, la Finlande, le Royaume-Uni, le Canada ou la France, cette maladie pourrait même disparaître d'ici 25 à 40 ans.

Ces estimations, qui sont les premières du genre à l'échelle mondiale, indiquent que la combinaison d’une vaccination contre le papillomavirus (HPV) et d’un dépistage généralisé à partir de 2020 pourrait empêcher jusqu'à 13,4 millions de cas de cancer du col utérin d’ici 2069. Le taux moyen annuel des cas pourrait alors tomber à 4 cas pour 100 000 femmes. "C’est le seuil potentiel au-dessous duquel on pourrait considérer que le cancer du col de l’utérus est éliminé en tant que problème de santé publique", écrivent les chercheurs.

"Une éradication globale de la maladie est possible avec les outils dont on dispose"

"Malgré l’ampleur du problème, nos travaux semblent montrer qu’une éradication globale de la maladie est possible avec les outils dont on dispose, sous réserve que la couverture vaccinale et le dépistage augmentent", ajoute l’auteure principale de l’étude, Karen Canfell. Son équipe se base sur l’hypothèse que plus de 80% des filles de 12 à 15 ans soient vaccinées à partir de 2020 et que 70% des femmes se soumettent à un dépistage deux fois dans leur vie.

Rappelons pour finir que l’Australie, déjà en passe d’éradiquer le cancer du col de l’utérus, a étendu son programme national de vaccination en vigueur depuis 2007 aux jeunes hommes en 2013.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité