Publicité

QUESTION D'ACTU

Médecines alternatives

Ménopause : l’acupuncture peut réduire les bouffées de chaleur

Une étude menée par des chercheurs danois montre les bienfaits de l’acupuncture pour les femmes ménopausées. Cette pratique diminue notamment les bouffées de chaleur.

Ménopause : l’acupuncture peut réduire les bouffées de chaleur Wavebreakmedia / istock

  • Publié 24.02.2019 à 12h18
  • |
  • |
  • |
  • |


L’acupuncture est utilisée aujourd’hui pour soulager un certain nombre de maladies telles que la dépression, l’épilepsie, la schizophrénie ou encore les douleurs chroniques. Bien qu’elle soit plus ou moins efficace, elle séduit de plus en plus de personnes. Des chercheurs danois, des Universités de Copenhague et du Danemark du Sud, se sont intéressés aux effets de l’acupuncture sur les symptômes liés à la ménopause. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue BMJ Open.

Des bouffées de chaleur pendant plusieurs années

Sudations nocturnes, troubles de l’humeur, sécheresse vaginale, fuites urinaires ou encore bouffées de chaleurs. Voici les principaux symptômes de la ménopause, qui peuvent parfois être gênants dans la vie quotidienne. Les chercheurs danois, pour analyser les bienfaits de l’acupuncture, se sont penchés principalement sur un symptôme : les bouffées de chaleur. Ces dernières peuvent durer plusieurs années et touchent plus des trois quarts des femmes ménopausées.

70 femmes ont participé à l’étude. La moitié d’entre elles a bénéficié d’une séance d’acupuncture de 15 minutes par semaine, pendant 5 semaines. Chaque participante a rempli un questionnaire avant le début de l’étude, puis après 3, 6, 11 et 26 semaines.

Réduction des différents symptômes de la ménopause

Trois semaines seulement après le début de l’étude, les participantes ont dit avoir eu moins de bouffées de chaleur. Au bout de six semaines, 80% d’entre elles estimaient que les séances d’acupuncture les avaient aidées. De plus, d’autres symptômes ont diminué, tels que les sudations nocturnes, les troubles du sommeil, les troubles d’humeur, et les problèmes de peau ou de cheveux. Si les résultats sont encourageants, les auteurs indiquent que l’étude comprend peu de participantes et qu’elle s’étale sur une courte durée. D'autres recherches doivent donc être menées. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité