• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Édulcorants artificiels : attention, danger !

Les faux sucres peuvent rendre malades les bactéries intestinales saines qui peuvent envahir la paroi intestinale et entraîner de nombreux problèmes de santé.

Édulcorants artificiels : attention, danger ! nensuria/iStock


  • Publié le 28.06.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les bactéries pathogènes peuvent se fixer, envahir et tuer les cellules Caco-2, des cellules épithéliales qui tapissent la paroi de l'intestin et par lesquelles passent l’urine.
  • À une concentration équivalente à deux canettes de boisson gazeuse diététique, les édulcorants artificiels augmentent considérablement l'adhésion d'E. coli et d'E. faecalis aux cellules intestinales Caco-2.
  • Les édulcorants entraînent également une plus grande résistance de l'organisme aux traitements antimicrobiens.

Les édulcorants artificiels, ou faux sucres, sont nuisibles pour la santé. Cette nuisance passe notamment par un chamboulement du microbiote intestinal. Dans une nouvelle étude, publiée le 15 mai dans l'International Journal of Molecular Sciences, des chercheurs britanniques ont montré les effets pathogènes de certains des édulcorants artificiels les plus largement utilisés tels que la saccharine, le sucralose et l'aspartame sur deux types de bactéries intestinales : E. coli (Escherichia coli ) et E. faecalis (Enterococcus faecalis).

Des traitements antimicrobiens moins efficaces

Des études antérieures ont montré que les édulcorants artificiels peuvent modifier le nombre et le type de bactéries dans l'intestin. Cette fois, les chercheurs rapportent que ces bactéries pathogènes peuvent se fixer, envahir et tuer les cellules Caco-2, qui sont des cellules épithéliales qui tapissent la paroi de l'intestin et par lesquelles passent l’urine. Les bactéries qui peuplent le microbiote, et notamment E. faecalis, sont connues pour pénétrer dans la circulation sanguine et se rassembler dans les ganglions lymphatiques, le foie et la rate, et provoquer un certain nombre d'infections comme la septicémie.

Dans cette nouvelle recherche, les scientifiques ont constaté qu'à une concentration équivalente à deux canettes de boisson gazeuse diététique, les trois édulcorants artificiels augmentent considérablement l'adhésion d'E. coli et d'E. faecalis aux cellules intestinales Caco-2. Celles vont également conduire à augmenter la formation de biofilms qui entraînent une plus efficacité des traitements antimicrobiens et sont plus susceptibles de sécréter des toxines. Les trois édulcorants ont poussé les bactéries intestinales pathogènes à envahir les cellules Caco-2 présentes dans la paroi de l'intestin, à l'exception de la saccharine qui n'a eu aucun effet significatif sur l'invasion d'E. coli.

Les édulcorants, une fausse bonne alternative au sucre

Ces changements pourraient conduire à une invasion de nos propres bactéries intestinales et à des dommages à notre intestin, qui peuvent être liés à une infection, une septicémie et une défaillance de plusieurs organes, estime le Dr Havovi Chichger, auteur principal de l’étude. Nous savons que la surconsommation de sucre est un facteur majeur dans le développement de maladies telles que l'obésité et le diabète. Par conséquent, il est important que nous augmentions nos connaissances sur les édulcorants par rapport aux sucres dans l'alimentation pour mieux comprendre l'impact sur notre santé.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES